Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
Vers Espace public
Retour à la page d'accueil du site

L'espace des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Espace Professionnel > VAE > VAE en Auvergne-Rhône-Alpes

Regards croisés sur la validation partielle en Rhône-Alpes

Le point de départ... un double constat


- Une stagnation du taux de validation partielle : 30 % depuis 8 ans en Rhône-Alpes
- Les candidats éprouvent des difficultés à aller au bout de leur démarche 

Une étude basée sur...


Les interviews de l'ensemble des acteurs engagés dans le dispositif : les valideurs, les accompagnateurs, les membres de jurys, les financeurs, les organismes de formation...et les candidats.

A partir des analyses proposées par les différents acteurs et d’une mise en perspective théorique, nous avons formalisé des constats et des préconisations concrètes qui visent à favoriser la réussite des parcours des candidats.


Extraits de l'étude


Le vécu des candidats


Retours candidats

" Je ne m'attendais pas à une VAE partielle. J'ai mis un moment à me remettre au travail. J'ai coupé. Il a vraiment fallu que je me le réimpose."

"La démarche en elle-même : "se regarder travailler" est très enrichissante."
(candidats à la VAE)


(candidat à la VAE)


Le fonctio
nnement des jurys de VAE


« Un très bon dossier, c’est quand on « voit » le candidat faire. On peut dérouler le film de ce qu’il a fait et qu’il nous déroule l’analyse de ce qu’il sait faire […] c’est dérouler un film avec la voix off » (membre de jury)
« L’idée, c’est une lecture transversale, qui regarde, qui croise de différentes manières le métier et qui va questionner avant tout sur les compétences incontournables » (membre de jury)

 L'accompagnement VAE


« Il y a un apprentissage important au cours de la rédaction du dossier, notamment sur les aspects de méthodes, d’analyse, de mise en perspective des idées».(accompagnateur)

« Il se passe des choses extrêmement fortes en entretien. Un lien très fort se construit et se délite quasi instantanément après le jury, d’où la question : comment capter les candidats pour les revoir en post-jury ? » (accompagnateur)

 La mise en œuvre du post-jury


Comment individualiser la formation ? Faut-il se former en amont du passage en jury ? A qui s’adresser après une validation partielle ?