Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
Vers Espace public
Retour à la page d'accueil du site

L'espace des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Espace Professionnel > Orientation

L'Apec publie une étude sur l'insertion professionnelle des alternants

L'étude de l'Apec publiée en avril 2018 indique que la formation en alternance constitue un vrai « tremplin pour l’emploi » et permet une insertion professionnelle plus rapide et plus facile pour les alternants diplômés.

Combinant des périodes d’enseignement théorique dans un établissement de formation et des périodes d’emploi dans une entreprise privée ou publique, l’alternance continue de présenter des avantages pour :

  • les alternant.e.s avec une assurance de conditions d’insertion et d’emploi plus favorables
  • les établissements d’enseignement assurant ce type de formation avec un apport de financements intéressant,
  • les entreprises d’accueil avec notamment la possibilité d’évaluer directement ceux et celles qui pourraient devenir leurs futurs collaborateurs et de contribuer à leur formation.
Le développement de l’alternance se poursuit pour les formations de niveau Bac +2 et plus, malgré la persistance d’une image qui la lie aux métiers faiblement qualifiés.
Les acteurs sont satisfaits du dispositif malgré des insuffisances qui demeurent sur le fonctionnement du triptyque alternant.e.s.-tuteur académique-tuteur en entreprise.


L'insertion professionnelle des alternants

Selon l'étude menée par l'Apec sur l’insertion professionnelle des jeunes diplômés de niveau bac+5, les alternants ont plus de chance de trouver un emploi :

  • deux ans après obtention de leur diplôme de master, les alternants sont deux fois moins au chômage par rapport aux non alternants
  • 37% des alternants ont reçu une proposition d’embauche à l’issue de leur formation et 23% d’entre eux l’ont d’ailleurs accepté.

Des avantages dans le recrutement et les contrats en CDI

Grâce à leurs expériences et leurs compétences acquises pendant l’alternance, les jeunes diplômés ont plus confiance dans leur recherche l’emploi et les entretiens d'embauche :

  • 86% des jeunes se veulent confiants dans les débouchés après leurs études contre 77% seulement pour les non alternants
  • 73% des alternants signent un contrat CDI sur un poste à responsabilités contre 61% pour les non-alternants.

L'accumulation de savoir académique, de savoir-faire et de savoir-être, tout en finançant leurs formations et études des alternants jouent en leur faveur une fois sur le marché du travail. Ils sont mieux payés avec un salaire moyen annuel de 32 000 euros après deux ans, contre 30 400 euros pour les étudiants classiques.

Aujourd’hui, plus de 91% des jeunes diplômés déclarent être satisfaits de leur parcours en alternance.


Date de publication
13 avril 2018