Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
Vers Espace public
Retour à la page d'accueil du site

L'espace des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Espace Professionnel > Formation > Qualité de la formation > Restez informé : Veille "Qualité de la formation"

La qualité de la formation

A la Une...



  • Le formateur, une espèce en voie de disparition ?
    5 janvier 2018
    Dans le cadre des Jeudis de l'AFREF Le jeudi 18 janvier 2018 à Paris Avec une intervention d'Anne-Valérie SANTIAGO-HOUSSEAU, doctorante au CRF, sur l'auto professionnalisation des formateurs à l'ère du numérique dans les organisations.  Le formateur, une espèce en voie de disparition ?   Ce titre peut paraitre excessif mais la rapidité des évolutions en cours rend évidente et urgente la nécessité de clarifier les nouvelles professionnalités proposées ou imposées aux métiers de la formation et aux professionnels qui les animent. En quoi la digitalisation ... Continuer la lecture de Le formateur, une espèce en voie de disparition ? →
  • Les organismes devront être référencés avant toute étude de financement
    5 janvier 2018
    Depuis plus d'un an, les équipes de l'Afdas se sont mobilisées pour accompagner les organismes sur l'ensemble du territoire et via les différents canaux de communication : un Tour de France à travers 13 réunions d'information mobilisant plus de 800 organismes, une information en continu grâce à des newsletters mensuelles et des webconférences thématiques, des ressources et outils pratiques en ligne (kit d'aide à la déclaration dans le Datadock, modèles-types) et une équipe de conseillers dédiés. Ainsi, depuis janvier 2017, plus de 1 200 organismes de formation ont bénéficié de conseils individualisés dans leur démarche de référencement. La forte implication des organismes conjuguée à ces actions ont permis la publication, par l'Afdas le 30 juin 2017, d'un premier catalogue de référence de 5 000 organismes de formation. Et à ce jour, plus de 11 000 organismes sont référencés, comme répondant aux critères du décret qualité et de référencement validés par le conseil d'administration de l'Afdas. Ce sont ainsi plus de 80% des organismes de formation régulièrement sollicités par les adhérents de l'Afdas qui sont référencés. Concernant les financements, la période de transition s'achève. Ainsi, à partir du 1er janvier 2018, pour bénéficier du financement de formations se déroulant en 2018, tout organisme devra impérativement être inscrit sur le catalogue de référence de l'Afdas - après s'être préalablement déclaré dans le Datadock et avoir été rendu référençable lors de l'examen. Sans ce référencement, aucune demande de prise en charge des formations de l'organisme ne pourra être étudiée par les services de l'Afdas. L'Afdas recommande vivement à l'ensemble des organismes prévoyant de dispenser en 2018 des formations à ses adhérents de finaliser au plus vite leur déclaration dans le Datadock pour pouvoir apparaître dans le catalogue et ainsi continuer à bénéficier du financement de leurs actions. A retenir : A partir du 1er janvier 2018, l'Afdas étudiera uniquement les demandes de financement des organismes : - déclarés et référençables dans Datadock - et référencés sur son catalogue de référence > Consulter le catalogue de référence de l'Afdas.
  • Focus sur la qualité des actions de formation professionnelle continue 
    5 janvier 2018
    Conditions générales de vente des produits écrits (ouvrages papiers et supports numériques)1 Généralités Toute commande implique expressément l'acceptation pleine, entière et sans réserve des présentes conditions générales de vente par l'acheteur. 2 - Enregistrement des commandes Les commandes doivent être effectuées par écrit. Elles doivent mentionner le nom, l'adresse d'expédition de l'acheteur, ainsi que les références données par Centre Inffo aux ouvrages commandés. Elles peuvent être envoyées par message télécopié (fax) ou par email si celui-ci donne lieu à une confirmation écrite par courrier  ; il est alors nécessaire d'indiquer qu'un message télécopié a déjà été expédié. Centre Inffo se réserve le droit de refuser une commande notamment en cas d'incident de paiement antérieur. 3 - Délais de livraison Les livraisons ne sont opérées qu'en fonction des disponibilités et dans l'ordre d'arrivée des commandes. Les délais de livraison ne sont donnés qu'à titre indicatif et dépendent des conditions d'approvisionnement et de transport : pour l'expédition des ouvrages : sous 15 jours ; pour le routage des revues : sous 6 à 8 jours suivant la sortie du produit. Tous les envois de produits, qu'ils soient opérés par routeurs, transporteurs ou par la poste, s'effectuent aux risques et périls de l'acheteur. En cas d'avaries ou de pertes, l'acheteur est tenu de faire toutes réserves et d'exercer tout recours auprès du transporteur. La prestation de Centre Inffo se termine au dépôt à la poste ou à la remise à un routeur ou à un transporteur. Les dépassements de délai de livraison ne peuvent donner lieu à dommages-intérêts, à retenue, ni à annulation des commandes en cours. 4 - Retour de produits Aucun retour de produits ne pourra être effectué sans le consentement écrit de Centre Inffo, ce consentement n'impliquant aucune reconnaissance par ce dernier d'une quelconque responsabilité, pour quelque motif que ce soit. Les demandes de retour doivent être formulées par écrit, et être adressées dans les 8 jours, à partir de la date de livraison, cachet de la poste faisant foi. Toute demande de retour formée hors de ce délai ne pourra être prise en compte par Centre Inffo. Les frais et les risques de retour sont toujours à la charge de l'acquéreur. Toute reprise acceptée par Centre Inffo entraînera constitution d'un avoir au profit de l'acquéreur, après vérification des produits retournés, sans remboursement possible. Toutefois, en cas de vice apparent ou de non-conformité des produits livrés, dûment constaté par Centre Inffo, l'acheteur pourra obtenir le remplacement gratuit, ou le remboursement des produits, au choix de Centre Inffo, à l'exclusion de toute indemnité ou de dommages-intérêts. 5 - Prix et règlements Les produits sont fournis au prix en vigueur au moment de la passation de la commande. Les prix sont établis hors taxes, le client s'engage à payer les taxes en vigueur au moment de la facturation. Les marchandises demeurent la propriété de Centre Inffo jusqu'au paiement intégral du prix. Les factures sont payables à réception, aucun escompte pour paiement anticipé ne sera accordé. En cas de retard de paiement, les sommes dues porteront intérêt de plein droit, sans qu'il soit besoin d'une mise en demeure, à un taux égal à trois fois le taux de l'intérêt légal ainsi qu'une indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement de 40 euros ; par ailleurs Centre Inffo pourra suspendre toutes les commandes en cours, sans préjudice de toute autre voie d'action. Modes de règlement : Les règlements peuvent intervenir soit par chèque bancaire ou postal, soit par virement bancaire, mais toujours établis à l'ordre de Centre Inffo. L'acheteur ne devra pas omettre de joindre ou d'indiquer  dans le cas d'un virement  les coupons de réabonnements ou leurs références, la référence des factures Centre Inffo, et si possible le numéro de client. Pour tout paiement au moment de la commande, une facture de régularisation sera adressée. 6 - Défaut de paiement En cas de défaut de paiement, quarante-huit heures après une mise en demeure restée infructueuse, la vente sera résiliée de plein droit si bon le semble à Centre Inffo qui pourra demander, en référé, la restitution des produits. Dans cette hypothèse, l'acheteur sera redevable à Centre Inffo automatiquement d'une indemnité égale à la valeur de la commande ajoutée d'une indemnité forfaitaire de procédure de 150 EUR. Ce défaut de paiement entrainera également de facto la résolution de toutes les commandes impayées antérieures, qu'elles soient livrées ou en cours de livraison et que leur paiement soit échu ou non. En cas de retard ou de défaut de paiement, les sommes qui seraient dues pour d'autres livraisons ou pour toute autre cause deviendront immédiatement exigibles. L'acheteur devra, en sus de l'indemnité prévue au premier paragraphe, rembourser tous les frais occasionnés par le recouvrement contentieux des sommes dues, y compris les honoraires d'officiers ministériels. 7 Contentieux En cas de litige, de toute nature ou de contestation relative à la formation ou à l'exécution de la commande, et à défaut d'accord amiable qui sera dans tous les cas recherché, seuls les tribunaux d'Instance et / ou de Grande instance de Bobigny seront compétents en fonction de l'enjeu du litige. 8 - Propriété intellectuelle Les Produits acquis par l'acheteur sont des fichiers ouvrages papiers et/ou numériques protégés par des dispositions nationales et internationales en matière de droits d'auteur et de droits voisins. Centre Inffo concède dans ces conditions à l'acheteur un droit d'utilisation personnel et incessible des Produits, strictement limité à la consultation et, le cas échéant en cas d'ouvrages numériques, à l'impression des Produits pour son usage exclusif. L'acheteur s'engage dans ces conditions à ne pas reproduire, résumer, modifier, altérer ou rediffuser les Produits, sans autorisation expresse préalable de Centre Inffo, ce qui exclut toutes opérations de transfert, de revente, de location, d'échange, et de mise à disposition des tiers par tous moyens. 9. Données personnelles Conformément aux dispositions de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données personnelles vous concernant ayant été collectées par l'intermédiaire du Site Centre Inffo ou du service centralisant les commandes. Il vous suffit, pour exercer ce droit, d'adresser un courrier postal aux coordonnées figurant sur la facture, à l'attention du Service Clientèle. Toute demande de suppression de vos données implique cependant la clôture de votre Compte Client. Les données personnelles vous concernant, recueillies par l'intermédiaire des différents formulaires en ligne ou non, et toutes informations futures, sont utilisées par Centre Inffo uniquement dans le cadre de la mise en oeuvre des services offerts, et ne font l'objet d'aucune communication à des tiers autres que les éventuels prestataires techniques en charge de la gestion des commandes, lesquels sont tenus de respecter la confidentialité des informations et de ne les utiliser que pour l'opération bien précise pour laquelle ils doivent intervenir. 10. Divers 10.1. Les présentes conditions expriment l'intégralité des obligations de l'acheteur ainsi que de celles de Centre Inffo. Centre Inffo se réserve le droit de modifier unilatéralement les termes des présentes, les conditions applicables étant celles en vigueur à la date de passation la commande par l'acheteur. 10.2. Dans l'hypothèse où l'une des dispositions des présentes Conditions serait considérée nulle en vertu d'une disposition légale ou réglementaire, présente ou future, ou d'une décision de justice revêtue de l'autorité de la chose jugée et émanant d'une juridiction ou d'un organisme compétent, cette disposition du contrat serait alors réputée non écrite, toutes les autres dispositions des présentes Conditions conservant force obligatoire entre les Parties. 10.3. Le fait que l'une ou l'autre des parties ne se prévale pas à un moment donné de l'une quelconque des dispositions des présentes conditions générales ne pourra jamais être considéré comme une renonciation de sa part aux droits qu'elle tient des présentes.
  • Bilan pédagogique et financier (BPF) : organismes de formation, faites votre télédéclaration via le portail de services "Mes démarches emploi et formation professionnelle"
    5 janvier 2018
    publié le14.04.17 mise à jour22.09.17 Chaque année, en tant qu'organisme de formation, vous devez établir un bilan pédagogique et financier (BPF) de votre activité avant le 30 avril de l'année suivante ou en cas d'inactivité. A défaut de le transmettre à la Direccte, votre déclaration d'activité devient caduque. La télédéclaration du BPF se fait sur le portail de services Mes démarches emploi et formation professionnelle via l'application "Mon activité formation". Vous pouvez également modifier en ligne les informations concernant votre structure. Comment accéder aux services du portail « Mes démarches emploi et formation professionnelle » ? Lors de votre première connexion sur https://mesdemarches.emploi.gouv.fr, vous allez devoir vous créer un compte avec le SIRET de votre organisme et une adresse électronique valide. Vous recevrez alors un courriel d'activation de votre compte.  Une fois cette première étape effectuée vous pourrez accéder au service « Mon activité formation (DA/BPF) », à l'aide des informations suivantes :> le SIRET enregistré pour votre dossier ;> et un code d'activation.Ces informations vous ont été communiquées dans la lettre d'attribution de votre numéro d'enregistrement lorsque vous avez effectué votre déclaration d'activité. Vos contacts en régionPour toute question concernant la saisie de votre BPF sur la nouvelle application ainsi que la gestion de vos informations, vos interlocuteurs habituels dans les Services Régionaux de Contrôle de la formation professionnelle (SRC) sont à votre disposition et vous accompagnent tout au long de votre démarche. Coordonnées des SRC.
  • Emfor emploi métiers formation orientation en Bourgogne-Franche-Comté
    12 décembre 2017
    Formation - Déposé le 08/12/2017 Élaboration et mise à jour des Listes régionales interprofessionnelles (Lri) de certifications éligibles au Cpf Le Coparef Bourgogne-Franche-Comté rappelle que les Listes régionales interprofessionnelles "salariés" et "demandeurs [...] Institution - Déposé le 08/12/2017 Nominations au Conseil national de l'emploi, de la formation et l'orientation professionnelles Un arrêté du 30 novembre porte nominations au Cnefop. Stéphane Guiguet, conseiller régional, a été nommé au titre de [...] Emploi - Déposé le 08/12/2017 En Bourgogne-Franche-Comté, six entreprises sur dix passent le cap des cinq ans Selon l'étude de l'Insee Bourgogne-Franche-Comté un peu plus de 3 500 entreprises ont été créées dans la grande [...] Secteurs d'acitivité - Déposé le 08/12/2017 Formation des aides à domicile : expérimentations parcours santé des aînés L'Ars Bourgogne-Franche-Comté publie un appel à candidatures à destination des organismes de formation spécialisés dans les [...] Emploi - Déposé le 30/11/2017 Chiffres sur l'emploi, la formation et l'insertion en Bourgogne-Franche-Comté L'édition 2017 de la publication annuelle d'Emfor propose une vision synthétique de la situation socio-économique de la [...] Secteurs d'activité - Déposé le 15/11/2017 La filière forêt-bois : un atout pour la Bourgogne-Franche-Comté porté par les territoires ruraux Cette étude de l'Insee Bourgogne-Franche-Comté porte sur la filière forêt-bois en région. Si la région [...] Orientation - Déposé le 15/11/2017 Cléor : Clés pour l'évolution professionnelle et l'orientation en région Cléor est le fruit d'une collaboration entre les régions Centre-Val-de Loire, Bretagne et Bourgogne-Franche-Comté. Cet outil d'aide [...] Secteurs d'activité - Déposé le 10/11/2017 Les métiers du sport et les métiers de l'animation en Bourgogne-Franche-Comté Emfor a réalisé un état des lieux des métiers du sport et de l'animation en Bourgogne-Franche-Comté pour la Direction [...] 12 (12 résultat(s)) Formation - Déposé le 08/12/2017 Compte personnel de formation : nouvelles certifications et calendrier Le Copanef a publié, le 12 novembre 2017, la Lni des certifications éligibles au Cpf ainsi que la liste des certifications inscrites à [...] Formation - Déposé le 08/12/2017 Branche du portage salarial : désignation d'Opcalia Les partenaires sociaux de la branche ont signé un accord désignant Opcalia comme Opca des fonds de formation professionnelle continue le 22 novembre [...] - Déposé le 08/12/2017 Les certifications professionnelles expliquées en vidéo Le Copanef a élaboré une vidéo qui présente en 3 minutes le panorama complet des certifications professionnelles en France. La [...] Jeunes - Déposé le 30/11/2017 Les difficultés de transport sont un frein à l'emploi pour un quart des jeunes L'Injep et le Crédoc ont publié une seconde édition du Baromètre sur la jeunesse 2017 de la Djepva. L'étude [...] Formation - Déposé le 30/11/2017 Eqavet, un réseau européen centré sur la qualité de la formation Le forum Eqavet qui s'est tenu à Lille le 21 novembre 2017 a permis de mettre en lumière l'importance du développement continu des [...] Formation - Déposé le 30/11/2017 Les principes clés du socle européen des droits sociaux Dans le cadre de la semaine européenne des compétences professionnelles se tenait le 20 novembre 2017 à Paris la conférence nationale [...] Formation - Déposé le 30/11/2017 Des prêts communautaires pour financer la formation professionnelle France stratégie propose, dans une note de novembre 2017, la mise en place d'un système de prêts communautaire pour financer la formation [...] Formation - Déposé le 30/11/2017 Répertoire national des certifications professionnelles (Rncp) : nouvelles certifications La Cncp a enregistré le 17 novembre 2017 54 nouvelles certifications à l'inventaire des certifications et des habilitations. Cette liste comporte [...] 1234 (28 résultat(s))
  • Les plateformes de notation n'inquiètent pas les organismes de formation
    28 novembre 2017
    © Fotolia Lors d'une table ronde organisée par le Fafiec, les responsables d'organismes de formation se sont montrés confiants vis-à-vis de Diplomeo et d'Anotéa, les nouveaux TripAdvisor de la formation. Même pas peur ! Réunis le 19 octobre à l'occasion d'une table ronde sur les nouvelles pratiques de formation organisée par le Fafiec, Opca/Octa des métiers de l'ingénierie, du numérique, des études, du conseil et des métiers de l'événement, les responsables d'organismes de formation regardent plutôt d'un bon oeil la plateforme en ligne de notation et d'avis sur les formations initiales et continues Diplomeo Avis. Nul doute que cette application connaîtra un grand succès étant donné l'investissement en temps et en espèces sonnantes et trébuchantes qu'implique une formation aussi bien pour les individus que pour les entreprises ou les financeurs. Une tendance de fond Tout pousse à s'informer directement auprès des stagiaires de la qualité d'une formation. « Le décret qualité incite au développement de la recherche d'informations auprès des stagiaires et à la prise en compte de leurs appréciations », assure Thierry Briffault, directeur adjoint de la direction de la Formation professionnelle au Conseil régional d'Ile-de-France. D'ailleurs, la Région, en partenariat avec Pôle emploi a également lancé l'application « Anotéa Évaluez votre formation » afin de rendre plus transparent le marché de la formation aux Franciliens. Avis favorable des prestataires Des initiatives perçues positivement par les prestataires qui, déjà en interne, mesurent de plus en plus la satisfaction de leurs stagiaires. « Nous sommes favorables à ce type d'applications. Ainsi, nos stagiaires pourront dire à quel point ils trouvent nos formations passionnantes », affirme avec humour Christophe Quesne, directeur associé de Quilotoa, organisme de formation spécialisé dans la communication et le management. Favorable oui, à un bémol près. « Pour évaluer la qualité d'une prestation, il faut que le stagiaire et l'entreprise soient réellement engagés dans le parcours de formation. Que peut valoir l'avis d'un stagiaire s'il ne sait pas ce qu'il fait là ? Nos clients sont co-responsables du degré de satisfaction d'un participant à l'égard de la formation qu'il est amené à suivre », rappelle Christophe Quesne. Mireille Broussous (Centre Inffo pour Défi métiers) Tags : notation | Anotéa | formation | organismes de formation | Conseil régional d'Ile-de-France
  • Anotéa, le service d'évaluation de la formation par les stagiaires
    28 novembre 2017
    La Région Île-de-France et Pôle emploi Île-de-France lancent aujourd'hui « Anotéa  Evaluez votre formation », un service d'évaluation de la formation par les stagiaires.Cet outil permet aux stagiaires, qu'ils soient demandeurs d'emploi ou actifs, de publier des avis sur les formations suivies et de les noter sur différents critères tels que la qualité de l'accueil, le contenu de la formation ou bien encore les moyens matériels mis à disposition. Les futurs stagiaires peuvent également contacter les anciens stagiaires afin d'échanger avec eux sur la formation et leur retour à l'emploi.Pour Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France : « Ce service va permettre de rendre beaucoup plus transparent le marché de la formation grâce à la mise en ligne des avis des stagiaires. C'est cela la Smart région, une « Région intelligente » qui considère les Franciliens comme de véritables partenaires pour améliorer l'efficacité de nos actions. »« Pôle emploi a toujours été attaché à la qualité des formations proposées aux demandeurs d'emploi. Anotéa est l'opportunité de renforcer encore le suivi qualitatif » indique Philippe Bel, directeur régional de Pôle emploi Ile-de-France.D'ores-et-déjà plus de 13 000 notes et avis ont été recueillis sur des formations réalisées en 2016 et publiés sur le site de Défi-Métiers et de La Bonne Formation.En améliorant la lisibilité de l'offre de formation et en incitant les prestataires de formation à fournir davantage d'informations utiles aux financeurs et aux bénéficiaires, « Anotéa Evaluez votre formation » rend plus transparent le marché de la formation professionnelle. De plus, les informations partagées permettront d'orienter les contrôles qualité des organismes de formation réalisés par Pôle emploi et le Conseil régional d'Ile-de-France.Pour Jean Bassères, Directeur général de Pôle emploi, « Pôle emploi et la région Ile-de-France renforcent leur collaboration pour accroître la lisibilité et la qualité des formations proposées aux demandeurs d'emploi. Ce partenariat gagnant-gagnant s'inscrit pleinement dans un objectif d'accélération du retour à l'emploi ».Contacts pressePôle emploi : Laurent Kazmierczak - l [dot] kazmierczakpole-emploi [dot] fr - 01.55.85.24.71Région Île-de-France : Amélie Ghersinick amelie [dot] ghersinickiledefrance [dot] fr  01.53.85.73.11
  • Demain, quelle monétisation pour le CPF ?
    28 novembre 2017
    © Centre Inffo La réforme de la formation professionnelle engagée par le gouvernement suscite de nombreuses interrogations. Le 25 octobre, Centre Inffo organisait une rencontre sur le thème de la monétisation du CPF. Le programme du candidat Emmanuel Macron prévoit l'attribution d'un crédit de points en euros du Compte personnel de formation (CPF). Les experts de Centre Inffo et le consultant Jean-Pierre Willems ont apporté leur éclairage sur différentes hypothèses. Coût de la formation Aujourd'hui, le CPF, géré par la Caisse des dépôts et consignations, est alimenté en heures. « La monétisation existe déjà. Elle repose sur des plafonds horaires ou un forfait horaire », rappelle Fouzi Fethi, juriste-consultant à Centre Inffo. Pour les salariés, ces plafonds fixés par les Opca sont variables selon les branches et le type de formation. Selon le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels), le plafond moyen de la Validation des acquis d'expérience (VAE) correspond à une fourchette horaire moyenne de 65 euros et celui du certificat CléA, de 38 euros par heure. En fonction des Opca, les coûts horaires varient de 50 à 100 euros. Pour les demandeurs d'emploi, le FPSPP rembourse Pôle emploi ou la Région à raison d'un forfait horaire de 9 euros. « Se pose alors la question du coût de la formation dans un modèle où la personne est à l'initiative de son achat », soulève Jean-Pierre Willems. De fait, la logique du CPF vers une plus grande autonomie et responsabilisation des personnes nourrit les pistes d'une nouvelle régulation financière qui feront l'objet des prochaines négociations interprofessionnelles. Dans l'hypothèse d'un CPF crédité en euros, la régulation de la valeur des points s'inscrirait dans un cadre national et interprofessionnel piloté par l'État. Avec le risque d'une baisse du taux horaire comme on a pu le vivre avec celui du Droit individuel à la formation (Dif) fixé à 9,15 euros, notent les experts de Centre Inffo. Autre enjeu, le passage dans ce scenario du paiement d'une durée au paiement d'une prestation. « Cela correspond davantage à la vérité économique mais cela complique l'approche de co-construction d'un parcours », pointe Jean-Pierre Willems. Vers une logique de désintermédiation ? Par ailleurs, cette hypothèse impliquerait un choix entre deux logiques. « La première option consisterait à fixer une même valeur financière du point à laquelle s'ajouteraient des abondements correctifs relevant de la régulation paritaire selon le niveau de qualification ou des objectifs de la formation. La seconde s'orienterait vers une valeur fixée en fonction de la rémunération du salarié ou de l'indemnisation du demandeur d'emploi avec un abondement du titulaire du compte. Cette dernière option entrerait dans une logique de désintermédiation », précise Fouzi Fethi. Les modalités de la monétisation du CPF auront toute leur place dans les négociations interprofessionnelles sur la réforme de la formation professionnelle. « Mais il ne faut pas oublier que l'approche des réformes est systémique. On ne peut donc pas les isoler les unes des autres », souligne Jean-Philippe Cépède, directeur du pôle juridique de Centre Inffo. Catherine Trocquemé (Centre Inffo pour Défi métiers) Tags : réforme de la formation professionnelle | Centre Inffo | compte personnel de formation
  • Notez et commentez votre formation
    28 novembre 2017
    [embedded content] Anotéa est un service lancé par Pôle emploi, en étroite collaboration avec la région Île-de-France.Ces tiers s'assurent que les avis recueillis sont ceux d'anciens stagiaires Seules les personnes ayant effectivement effectué la formation reçoivent un questionnaire à compléter.Vous êtes donc certains que les avis que vous consultez sont fiables Pour les futursstagiaires Il permet d'obtenir des informations sur laqualité des formations grâceaux anciens stagiaires. Prochainement le service leur permettra d'entrer en contact avec les stagiaires ayantdéposé un avis. Pour les organismesde formation Anotea permet aux organismes de prendre en compte les retours des stagiaires pour améliorer leur formation Les organismes de formation ont la possibilité de publier une réponse à un avis émis. Pour les financeursde formation Anotea est un outilpermettant de mieux orienterles politiques d'achat des financeurs de formation . Les organismes financeurspourront par exemple diligenterdes contrôles auprès desformations qui auraient reçu demauvais avis Les résultats du questionnaire sont anonymes et l'identité des stagiaires n'est communiqué à personne. Le traitement des données à caractère personnel se limite aux seuls besoins du présent service et fait l'objet d'une déclaration auprès du CNIL Les données des personnes ayant donné leur accord pour être contactées sont conservées pour une durée maximum de 3 ans.
Toutes les actualités  | RSSS'abonner

la sélection de ressources

Consulter une sélection sur le sujet, réalisée par le Centre de veille et de ressources du PRAO